Grève de nos pêcheurs en réponse au plan WestMed

Ce samedi 11 décembre dans les principaux ports de Méditerranée, les pêcheurs se sont largement mobilisés pour contester le plan de gestion européen Ouest Med, qui vise à préserver les ressources halieutiques en réduisant le nombre de jours en mer de nos chalutiers. Ce plan de gestion régional pluriannuel, adopté en 2019 par la Commission européenne, s’inscrit au sein de l’initiative MedFish4ever (signée par 16 pays méditerranéens) visant à encourager une meilleure gestion des ressources halieutiques en Méditerranée et ainsi à restaurer les stocks. La France est concernée pour ses pêcheries chalutières exploitant le merlu et le rouget de vase.

Cette année, Ouest Med prévoit de réduire à 167 le nombre de jours de mer pour les chalutiers, contre 183 en 2021. Ainsi, les pêcheurs estiment avoir d’ores et déjà fait de lourds efforts, et estiment ne plus être rentables avec la nouvelle mouture de OuestMed. Le chiffre de 167 est en-deçà de leur seuil de rentabilité, qui oscille entre 180 et 209 jours en mer par an selon les pêcheurs. Ces derniers mois, ce seuil a augmenté suite à la forte hausse du prix du carburant.

Oui, il est urgent d’améliorer l’état de nos ressources halieutiques en méditerranée – où l’immense majorité des stocks évalués sont surexploités- Mais cela ne se fera pas sans nos pêcheurs. Eux qui sont tous les jours en mer, nous irons les rencontrer pour comprendre en détail leur colère et discuter du fond du plan OuestMed qui s’applique sur plusieurs années.

De manière plus globale, pour que la gestion des pêches en méditerranée fonctionne, l’Union européenne doit reconnaitre que toute la filière a déjà fait des efforts, et qu’elle cesse d’imposer des plans de gestion d’en haut. Discussions, concertations et consensus devraient être les maîtres mots de la Commission européenne avant de passer à l’action.

[MISE A JOUR DU 14 DÉCEMBRE – résultats du conseil des ministres des pêches de l’UE]

La Commission européenne proposait d’octroyer 167 jours de pêche par chalutier dès 2022. Sous la pression de la France et de l’Espagne, les ministres ont finalement fixé le nombre de jours de pêche à 174.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :